Articles

Anya championne de France en pistole vitesse 5 cibles.

MARSEILLE (13) accueillait le 35ème championnat de France des écoles de tir. La Garnison de RENNES était présente en force et alignait des chances raisonnables de médailles.

Record de qualifications depuis 1988

20 jeunes se sont qualifiés pour le championnat de France. Seul Victor, blessé quelques jours avant n’a pas pu faire le déplacement.

Il y avait donc un vrai challenge pour la section tir et son équipe d’encadrants. Challenge qui tenait entre la distance à parcourir, la logistique à mettre en place et surtout le choix du week-end de la fédération française de tir. Celui du pont du week-end de l’ascension est d’ordinaire plutôt réservé à des fêtes familiales.

Le pari a été tenu. Tous les jeunes qualifiés sont allés à MARSEILLE. Ils ont défendu fièrement les couleurs du club de la Garnison de RENNES, se surpassant parfois jusqu’à créer la surprise.

Première médaille le 31 mai 2019 pour Yanis

Le vendredi, on attendait le duo de pistoliers Yanis et Mathéo sur les podiums dès le premier jour de l’épreuve mais seul Yanis sauva la mise en pistolet vitesse 3/7 (communément appelé duel) avec un score de 272/300 points. Il gagne ainsi la médaille de bronze dans cette discipline. Du coup, aucun podium par équipe dans cette discipline où Assia complétait l’équipe.

Déceptions en série le samedi 1er juin 2019

Le samedi ne fut pas non plus un bon jour puisque les ténors n’étaient pas au rendez-vous du pistolet précision. Par contre, on pouvait observer de beaux matchs avec Tomas qui battait son record personnel au pistolet 10 mètres avec 318/400 arrachés de haut lutte.

Les carabiniers ne déméritaient pas non plus. Marie signait à la carabine 10m 380/436, Ayliah 379/436 et Emmanuel 366/436. Le niveau étant particulièrement élevé ils se classaient 12ème sur 27 équipe. En minime fille, le podium individuel se décroche à 408/436. En minime garçon la première place est à 393/436. Idem en carabine trois positions genoux/couché/debout.

Concentré de bonheur et explosion de médaille le dimanche 2 juin 2019 avec Anya, Mathéo, Marie, Ayliah, Axel, Yanis

Le dimanche fut le jour de la Garnison. Au pistolet vitesse 5 cibles, Anya réalisait 21/30 et rentrait en finale à la 7ème place. Rien n’était joué et à l’issue d’une finale pleine de tension. Notre « crevette » montrait quand même qu’il faudra à l’avenir compter sur elle. Sans sourciller et sans céder à la pression palpable dans cette épreuve où, les nerfs sont mis à vifs, elle éliminait tour à tour ses rivales en quart puis en demi-finale.

Faire tomber cinq cibles de 5cm de diamètres en 10 secondes demande beaucoup d’entraînement et surtout un moral d’acier. Elle s’imposait ensuite en finale et décrochait le titre de championne de France en individuel. Elle s’écroulait alors en larmes de joies et de rires nerveux tant elle avait contenu la pression durant ces difficiles minutes de matchs qualificatifs et de finale. Avec trois ans de pratique et un entraînement régulier, Anya est rentrée dans le cénacle des garçons dont c’était jusqu’à hier l’épreuve reine.

Un bonheur n’arrive jamais seul. Mathéo suit les traces d’Anya

Mathéo fort de son titre de vice-champion de France 2018 dans cette même discipline pistolet vitesse 5 cibles, a abordé la compétition serein mais avec une forte volonté d’en découdre. Avec 23 cibles touchées sur 30, il rentre en finale à la 7ème place également. La finale s’annonçait difficile avec, entre autre, deux tireurs de GEMENOS Tir club réputé pour la formation de ses pistoliers.

Toutefois, Mathéo confiant et déterminé se débarrasse de ses adversaires en quart et demi-finale avec facilité. En finale, il est contre Louis Gigante de GEMENOS et s’incline sur deux passes de cinq cibles d’un point. 8/10 pour son adversaire contre 7 cibles touchées pour lui. Il remporte sa sixième médaille nationale depuis trois saisons. Licencié depuis 5 ans la la Garnison de RENNES, il en est une valeur sûre pour les prochaines années.

Classement par équipes en pistolet vitesse et arbalète field

La médaille d’argent par équipe en pistolet vitesse

En toute logique, Anya, Mathéo et Yanis qui avait réalisé le score de 18/30 au pistolet vitesse, remportent la médaille d’argent et montent avec une fierté non dissimulée sur le podium. Et de quatre.

La médaille d’argent par équipe en arbalète field.

Et de cinq en arbalète field, puis-qu’avec Axel et son excellent score de 275/300 à l’arbalète field, le trio composé de Marie (269) et Alyah (261), ils décrochent également la médaille d’argent et ravissent ainsi notre cinquième médaille de ce championnat.

Championnat de France Arbalète field 35/50/65m ARQUES (62)

Gwendoline, membre du collectif national arbalète field 35/50/65m participe ce Week-end sous les couleurs de la Garnison de RENNES au championnat de France qui se déroule à ARQUES (62).

Elle aura à cœur de défendre son rang et sa place dans le collectif FRANCE gagnée de haute lutte la saison dernière à ANTIBES (06) sous un soleil de plomb.

 

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche